Prix de l'immobilier neuf et ancien: les perspectives pour 2016

Vers un nouveau cycle haussier ?

Prix de l'immobilier, perspectives pour 2016

Immobilier ancien : une hausse des prix en perspective

La production de nouveaux crédits à l'habitat, sur les 8 premiers mois de l'année a connu une hausse considérable de 78 % par rapport à la même période de 2014. 130 milliards d'euros ont ainsi été distribués aux ménages dans le cadre du crédit immobilier. D'ici la fin de l'année, dans l'hypothèse où elle sera identique à celle de 2014, ces chiffres atteindront 171,5 milliards d'euros, avec une hausse de 49 % sur les crédits mis à disposition des ménages. La première étape vers la remontée des prix dans l'immobilier sera donc franchie une fois que la barre des 750 000 ventes en 1 an sera dépassée. Ce qui sera assurément le cas. L'inversion sera, certes, trop tardive pour une flambée des prix en 2016, mais l'année sera cependant marquée par une mise en place progressive d'un nouveau cycle haussier, mettant un terme à 4 années successives de baisse.

Dans les grandes villes, certains acteurs signalent également le retour des acheteurs. L'Indicateur de Tension Immobilière (ITI) utilisé par ce spécialiste de l'estimation des prix immobiliers affiche une augmentation progressive du nombre d'acheteurs d'un bien dans l'hexagone : 1,3 à Paris, soit 1,3 acheteur actif pour 1 bien mis en vente, 1,4 à Lyon, et 1,7 à Nantes. À noter que, théoriquement, c'est à partir de 3 acheteurs actifs pour 1 bien en vente que les prix penchent à la hausse. Mais étant donné l'évolution rapide de l'ITI, la mise en place du nouveau cycle haussier sur l'immobilier ancien ne devrait pas trop se faire attendre

Immobilier neuf : encore plus d'investisseurs en 2016 ?

Si le secteur a repris du souffle cette année, c'est entièrement grâce au dispositif Pinel qui a permis le développement de l'investissement locatif. Chez Nexity, la part des investissements locatifs pour le premier semestre 2015 a progressé de 53.4 %, pour 48 % d'investisseurs particuliers. Du côté de la Fédération des Promoteurs, le constat est le même : avec 66.7 % de hausse au 2nd trimestre cette année.

Dans le secteur de l'immobilier neuf, les ménages retrouvent leur confiance et les taux de crédit sur l'immobilier qui restent bas. Chez Nexity les ventes ont progressé de 21.8 % pendant le second semestre 2015. Pareillement, la Fédération des Promoteurs Immobiliers ou FPI ont annoncé à travers sa nouvelle présidente, une progression de 20 % sur le 2nd semestre.

Le changement de cycle dans l'immobilier ancien reste encore incertain. En effet, la hausse de l'ITI ne touche actuellement pas encore les zones rurales. Avec la mise en place de certaines mesures pour inciter les ménages à investir dans le neuf, les investisseurs entrevoient pour 2016 une reprise dans le secteur du bâtiment.