Tout sur le fonctionnement de l'assurance habitation

Comment faire baisser son assurance habitation

Comment faire baisser son assurance habitation

L'assurance habitation peut être souscrite aussi bien par les particuliers que les professionnels. Elle prend le nom d'assurances multirisque habitation (MRH) pour les particuliers. Il s'agit d'une assurance qui est destinée à couvrir les risques de sinistres et dommages.

Sommaire :

  • 1 L'assurance habitation en quelques lignes
  • 2 Comment faire baisser le cout de son assurance habitation?

L'assurance habitation en quelques lignes

Pour les particuliers, la souscription à une assurance habitation est ouverte aux locataires, copropriétaires ainsi qu'aux propriétaires. Les locataires et les copropriétaires ont une obligation de souscription pour les dommages éventuels qui seront subis à la propriété. Avant de souscrire à l'assurance MRH, il faut commencer par évaluer les biens et les pièces à couvrir. En général, le montant de la cotisation sera fonction de la superficie du logement, du montant des biens couverts, des franchises et des options de garanties choisies par le souscripteur. La franchise correspond à un montant minimum que l'assuré doit prendre en charge en cas de sinistre. La cotisation d'assurance baisse à mesure que le montant de la franchise augmente. L'assurance habitation concerne plusieurs types de garanties. Il s'agit des sinistres et dommages subis sur les locaux et les objets qu'ils contiennent, que ce soit d'origine naturelle, les actions commises par autrui ou les accidents. Elle concerne également les dommages concernant la responsabilité civile. Le souscripteur a le choix d'étendre les garanties. L'assurance habitation est renouvelée chaque année par tacite reconduction à moins qu'une des parties décide de résilier le contrat.

Comment faire baisser le cout de son assurance habitation?

Plusieurs raisons peuvent faire augmenter la cotisation d'assurance habitation, sans toutefois améliorer les conditions de couverture. Quelques astuces peuvent aider à diminuer son montant. Tout d'abord, il est primordial d'estimer les biens à couvrir à leur juste valeur pour ne pas faire augmenter la cotisation. Ensuite, il faut comprendre que celle-ci augmente également à mesure que les risques de sinistres sont élevés. Il convient ainsi que l'on s'équipe d'un système de détection d'incendie. On peut en faire autant avec un système de sécurité contre les cambriolages. Il n'est pas utile de choisir la garantie «valeur à neuf» si les biens que l'on veut assurer sont d'occasion. Par ailleurs, étant donné que le montant de la cotisation baisse si celui de la franchise augmente, on peut appliquer un rehaussement du montant de celle-ci pour faire baisser la prime. D'autre part, les offres d'assurance habitation sont nombreuses sur le marché. Ainsi, il ne faut pas hésiter à changer d'assureur si une offre intéressante se présente. En fonction de l'évolution de sa situation personnelle, certaines garanties peuvent devenir obsolètes. Il devient ainsi opportun de supprimer certaines d'entre elles pour réajuster son assurance. Enfin, avant de s'inscrire à une assurance habitation, il faut penser à comparer toutes les offres pour en choisir une qui correspond à sa situation et à ses besoins personnels.